Blog Isabelle Archambault

Notre corps se souvient – article paru dans la revue somato n°27

Isabelle Archambault Art-thérapeute Facilitatrice de SoulCollage®

Notre corps se souvient de nos joies, de nos souffrances et de nos émotions. Son langage est souvent un mystère. Le premier pas consiste à se mettre à son écoute. Les émotions refoulées ou non exprimées s’inscrivent sous forme de troubles physiques et psychiques.

La somatothérapie au moyen du massage sensitif® permet:

  • de réunifier le schéma corporel.
  • d’accueillir les sensations et les émotions inscrites dans le corps sous formes de tensions musculaires, de troubles organiques ou de blocages respiratoires.
  • de reprendre peu à peu possession de son corps.

Le patient sent sa peau, la limite entre son intérieur et l’extérieur, cette sensation lui permet de se réunifier dans son enveloppe, de trouver sa limite par rapport aux autres et de prendre ou reprendre confiance en lui.

Ce qui a été vécu avant l’acquisition du langage et refoulé dans l’inconscient n’a jamais été mis en mots et peut donc être difficilement verbalisé. Le corps l’a mémorisé et va le retransmettre. Le décodage se fait à partir de cette expérience.

« pratiqué dans un climat d’écoute, d’attention et de respect, le massage sensitif® aborde la personne dans sa globalité. Dès la prise de contact avec le massé, l’accompagnant entre dans un dialogue non verbal avec la personne à travers deux notions caractéristiques du massage sensitif®:

  • la tension-détente que va exercer le masseur en harmonie avec la respiration de la personne et qui va amener celle-ci à relâcher ses tensions. En faisant coïncider l’inspiration avec la tension et l’expiration avec le relâchement.
  • les étirements et mobilisations : ce sont des invitations faites à la personne d’animer une partie ou la totalité de son corps à partir de “micropropositions et sollicitations spécifiques” qu’elle peut accepter librement.

Cette “libre expression corporelle” constitue une spécificité du massage sensitif®. Quand le mouvement se crée, il devient l’accord de deux êtres dans le respect et la confiance, dans un rythme commun permettant au corps de s’exprimer. Le physique, le psychique et l’émotionnel interviennent en synergie dans le toucher organique.(1) »

« le toucher thérapeutique est respectueux, discret et enveloppant, il complète et renforce la parole. Un massage aide à renforcer ou rétablir la sensation d’unité et de contenant corporel. Il rassure et structure. Il a un rôle de réparation affective maternelle ou paternel. Il aide à prendre conscience des limites de son corps ce qui conduit à a différenciation.

A l’issue de la séance, un échange verbal s’effectue, il permet à la personne d’exprimer son vécu, de prendre conscience de ce qui s’est passé pendant le massage, d’en faire le décodage, de faire des liens et de donner du sens. (2) »

« le toucher organique :le patient ressent d’abord la présence du thérapeute avant de se centrer sur lui-même, il s’agit d’une plongée dans la mémoire inconsciente de son corps. Le toucher organique est une expression en pluie: un nombre illimité de messages conscients et inconscients peuvent être émis et reçus simultanément par le patient. (3) »

Progressivement arrivent des remémorations ou des réponses viscérales et organiques. Le patient est à la fois acteur et spectateur du processus. Lorsqu’un mouvement se réalise au rythme du patient, le toucher devient une forme de communication et s’adresse au moi tout  entier. Avec le massage sensitif® le patient peut être aussi actif que le thérapeute.

(1) (2) (3) sources infomeca